Le petit-déjeuner en grand

Le petit-déjeuner en grand

Le petit-déjeuner en grand

A l’école ou au travail, jamais sans mon petit-déj !

Après une nuit de jeûne, l’organisme a besoin de reconstituer ses réserves en eau notamment, mais aussi de faire le plein d’énergie pour attaquer les activités de la journée. Même quand on a un travail sédentaire ! Si on le prive de ces apports, le corps va essayer ensuite de les rattraper dans la journée, souvent de manière anarchique.

Le repas à ne pas zapper !

La clé de l’équilibre alimentaire

Les spécialistes estiment que le petit-déjeuner devrait représenter 25 % des apports journaliers. Sans lui, le « coup de pompe » d’11 h est forcément au rendez-vous. La baisse d’énergie provoque alors des fringales irrépressibles qui donnent envie de se jeter sur n’importe quoi n’importe quand ! Alors on craque. Résultat, on n'a pas faim pour le repas suivant et l’équilibre est rompu. Le grignotage s’installe…Et la prise de poids guette.

 

Le petit-déjeuner idéal

Le petit déjeuner idéalIl devrait comporter 4 éléments indispensables :

  • Une boisson pour réhydrater le corps : verre d’eau, thé, café au choix
  • Un produit laitier ou protéiné : yaourt, lait, fromage, œufs, jambon…
  • Des sucres lents, pain, céréales, biscottes…
  • Des vitamines sous forme de fruits frais ou de jus de fruits

En France, le petit-déjeuner reste un repas à dominante sucrée, question de culture. Aujourd’hui, les nutritionnistes recommandent surtout de suivre ses envies, sans hésiter à bousculer les traditions, en allant s’inspirer des habitudes d’autres pays.

 

Les bons réflexes

Voici quelques idées pour adapter le petit-déjeuner à ses contraintes.

Que faire si on n’a pas le temps ?

Pourquoi ne pas préparer la table la veille, sauf les produits frais bien sûr. Les bols en place, le paquet de céréales, la confiture… Quand il ne reste plus qu’à appuyer sur la touche « Marche » de la cafetière ou de la bouilloire, c’est déjà plus facile. Pensez aussi aux modèles programmables tellement confortables.

 

Que faire si on n’a pas faim ?

Que faire si on n’a pas faim ?Beaucoup de personnes n’ont pas faim au réveil, surtout s’il est encore tôt. Se forcer à manger n’est pas une solution selon les nutritionnistes qui conseillent de toujours rester à l’écoute de ses sensations de faim et de satiété. Faire sa toilette, s’habiller, préparer les enfants avant de passer à table pour retarder le moment du petit-déjeuner peut s’avérer un bon moyen de « réveiller » l’organisme et la faim ! Sinon, mieux vaut boire seulement un verre d’eau, un café ou un thé avant de partir. Emportez le nécessaire pour faire une pause petit-déjeuner dans la matinée quand vous en aurez envie. Pensez aux barres de céréales et aux yaourts à boire, bien pratiques pour les enfants… et pour les grands !

 

Et si on fait du sport tôt le matin ?

Les adeptes du jogging matinal préfèrent généralement courir à jeun ou presque pour éviter les troubles digestifs et favoriser la perte de masse grasse. Il est recommandé de manger correctement au dîner de la veille, de prendre une collation légère et de bien s’hydrater avant de commencer puis au cours de l’effort, qui ne devra pas excéder 50 minutes. Ensuite, place à un bon petit-déjeuner équilibré !

 

Quel petit-déjeuner pour les enfants ?

Quel petit-déjeuner pour les enfants ?De nombreuses études récentes ont révélé l’importance du petit-déjeuner sur
les facultés cognitives, la mémoire et l’attention*. Les sucres lents et les protéines permettent de maintenir les performances intellectuelles au cours de la matinée. Et aussi de faire face aux activités physiques intenses des petits ! Montrez l’exemple et prenez ce repas avec vos enfants. S’ils aiment les céréales avec du lait, tant mieux. Faites les courses ensemble et laissez-les choisir ce qu’ils préfèrent : c’est souvent le seul repas où ils ont cette liberté. N’hésitez pas à varier, les enfants changent souvent de goûts !

 

Et les ados ?

Le petit-déjeuner idéal représentant 25% des apports est relativement suivi jusqu’à 11 ans*. A cet âge, les parents veillent à la composition de ce premier repas. D’ailleurs, 78 %** des enfants prennent le petit-déjeuner en compagnie d’un proche, un chiffre qui tombe à 37%** pour les ados. Leurs horaires souvent décalés vont de pair avec une déstructuration du petit-déjeuner. Pourtant un petit-déjeuner régulier diminue l’IMC (indice de masse corporel) et réduit l’appétit global par un effet de satiété à long terme*. Sans oublier les effets positifs sur les facultés intellectuelles.

* Sandercock GRH et al. Associations, Eur J Clin Nutr 2010 ; Timlin MT : Project EAT (Eating Among Teens) Pediatrics 2008
**Enquête Comportements et consommations alimentaires des Français CREDOC 2007

 

Le tour d’Europe des petits-déjeuners

Alors qu’est-ce qu’on mange ?

Après la théorie, la pratique ! Voici un aperçu des habitudes des Européens au petit-déjeuner. Des menus différents dont chacun peut s’inspirer pour varier les plaisirs !

You need to upgrade your Flash Player

This is replaced by the Flash content.

Place your alternate content here and users without the Flash plugin or with Javascript turned off will see this. Content here allows you to leave out noscript tags. Include a link to bypass the detection if you wish.

 

 

Vrai / Faux

Le café est la boisson la plus consommée dans le monde après l’eau

Faux. Elle arrive seulement 3ème, le thé reste 1er.

 

L’Italie est le plus gros consommateur de café d’Europe

Faux. Les pays scandinaves sont largement en tête, avec environ 13 kg de café par personne (Finlande, Suède…) et par an contre 6 kg environ pour la France et l’Italie.

 

Pour réussir un thé au lait, on met le lait d’abord

Vrai. Les Anglais conseillent de verser le lait en premier, plutôt froid car il ne détruit pas les arômes délicats du thé.

 

Le croissant est une spécialité française d’origine

Faux. Le croissant a été créé en Autriche par les boulangers de Vienne pour célébrer la victoire contre les Turcs en 1683.

 

On compte une petite cuillère de thé par personne

Faux. Comme les Anglais le disent, « one per person, one for the pot », c’est-à-dire une cuillère en plus pour la théière.

 

Le café filtre est plus riche en caféine que l’expresso

Vrai. Plus le temps de contact entre l’eau et la mouture est long, plus la teneur en caféine est élevée.

 

Sauter le petit-déjeuner favorise la perte de poids

Faux. Le corps compense la privation en faisant des réserves. Au contraire, la consommation régulière d’un petit-déjeuner diminue l’appétit pour le reste de la journée.

Retour en haut de page